Aller au contenu principal

Laboratoire de la finance africaine

Tanzanie

Aperçu 2022
Taux de croissance du PIB en volume ( %) : 6.953
PIB (milliards USD) : 74.536
Population (milliers) : 61.51 
Sociétés Cotées à Dar Es Salaam Stock Exchange
Performance économique et perspectives

La croissance a ralenti à 2,1% en 2020 contre 6,8% en 2019 en raison de la COVID-19. La croissance a été principalement tirée par les secteurs manufacturier et la construction, du côté de l’offre, et les investissements, du côté de la demande. Le pays a mené une politique monétaire accommodante pour soutenir le crédit et la croissance économique, avec une réduction du taux directeur de 7% en août 2018 à 5% en mai 2020, et ce taux est resté inchangé depuis. L’inflation est tombée à 3,3% en 2020 contre 3,5% en 2019, en raison d’une baisse constante des prix des denrées alimentaires. Les taux de change sont restés stables en partie en raison des interventions de la Banque de Tanzanie pour assurer la stabilité du marché des changes. Les efforts d’assainissement budgétaire menés par le gouvernement tanzanien ont contribué à réduire les dépenses courantes, mais l’impact négatif du COVID-19 sur les revenus a fait croître légèrement le déficit budgétaire. Celui-ci est en effet passé de 2,0% du PIB en 2019 à 2,3% du PIB en 2020, ce qui reste néanmoins inférieur à l’objectif du gouvernement de 5%. Le déficit a été financé en grande partie par les emprunts sur le marché intérieur. Le déficit du compte courant s’est légèrement amélioré pour s’établir à 3,2% du PIB —contre 3,4% en 2019 —en raison de meilleures performances à l’exportation, en particulier les exportations d’or. Le ratio de prêts non performants est passé de 9,8% en décembre 2019 à 11,0% en avril 2020, principalement en raison de contraintes de liquidité dans le secteur privé, en partie à cause du COVID-19. Les Tanzaniens sont devenus plus nombreux à vivre en dessous du seuil de pauvreté, car la pandémie a affaibli les secteurs à fort potentiel d’emploi, notamment l’agriculture et l’industrie manufacturière. On estime que la pandémie pourrait faire plonger 500 000 Tanzaniens supplémentaires sous le seuil de pauvreté. De plus, les inégalités se sont probablement aggravées pendant la pandémie. (Télécharger Analyse détaillée Source : Rapport Perspectives Economiques en Afrique 2021 ; AfDB)

Marchés financiers

A la fin de l’année 2016, le secteur bancaire de la Tanzanie représentait un total actif de 7.9Md$.

Les montants des crédits distribués aux entreprises représentaient 3.5 Md$, et plus largement les crédits au secteur privé 6.7 Md$.

La bourse de Dar Es Salaam comptait 26 sociétés cotées, représentant, à la fin de l’année 2017, une capitalisation boursière de 9 Md$.

Les montants investis par le private equity représentaient 33 M$.

Pour aller plus loin