Aller au contenu principal

Laboratoire de la finance africaine

Eswatini

Aperçu 2022
Taux de croissance du PIB en volume ( %) : -0.006
PIB (milliards USD) : 4.794
Population (milliers) : 1.151 
Sociétés Cotées à Swaziland Stock Exchange
Performance économique et perspectives

L’économie de l’Eswatini a reculé de 3,2 % en 2020 selon les estimations, après une croissance de 2,2 % en 2019. L’industrie manufacturière a subi un recul important en raison des fermetures temporaires des industries d’exportation, des perturbations dans les chaînes de valeur mondiales et de la baisse de la demande. Le secteur du bâtiment a chuté du fait de l’interruption des approvisionnements de fournitures. Les investissements ont faibli et la consommation, facteur essentiel de la demande nationale, a reculé, affectant la performance des services essentiels comme les commerces de gros et de détail, le tourisme et l’hôtellerie. Néanmoins, les services d’information et de communication ont eu de bons résultats notamment grâce à la demande accrue pour les services en ligne. L’agriculture a également affiché des gains marginaux, grâce à des conditions météorologiques favorables et des investissements continus. Le déficit budgétaire s’est aggravé jusqu’à 8,6 % du PIB en 2020 contre 5,3 % en 2019, incitant le gouvernement à demander aux institutions financières internationales une aide budgétaire. La dette publique, du fait des arriérés de paiement nationaux, a rapidement augmenté jusqu’à près de 48 % du PIB contre 38 % en 2019, et dans les deux cas, bien au-dessus du seuil de 35 % fixé par le gouvernement. Les autorités sont engagées à rembourser les arriérés de paiement nationaux, qui restent élevés (5 % du PIB). L’excédent de la balance courante a baissé à 1,2 % du PIB en 2020. Cependant les réserves officielles, stimulées par les apports de soutien au budget, se sont améliorées pour atteindre quatre mois d’importations. La politique monétaire a été accommodante afin de soutenir la croissance pendant la pandémie. Le taux d’escompte a diminué progressivement, de 6,5 % en mars à 3,75 % en juillet 2020. L’inflation a augmenté, de 2,6 % en 2019 à environ 4 % en 2020, alimentée par les contraintes sur les approvisionnements, les prix élevés des produits alimentaires, et une faiblesse de la devise nationale qui a perdu 22 % de sa valeur depuis janvier 2020 (en avril 2020, elle a atteint son niveau le plus bas par rapport au dollar américain). Le secteur bancaire est resté stable et suffisamment capitalisé, mais les prêts non productifs ont augmenté et le crédit annuel au secteur privé a baissé de 0,4 %. (Télécharger Analyse détaillée Source : Rapport Perspectives Economiques en Afrique 2021; AfDB)

Marchés financiers

En Juin 2017, le secteur bancaire du Swaziland représentait un total actif de 1.6 Md$.

Les montants des crédits distribués aux entreprises représentaient 0.43 Md$, et plus largement les crédits au secteur privé 0.95 Md$.

La Bourse du Swaziland compte 7 sociétés cotées, représentant, à la fin de l’année 2017, une capitalisation boursière de 0.18 Md$.

Pour aller plus loin