Aller au contenu principal

Laboratoire de la finance africaine

Gambie

Aperçu 2018
Croissance du PIB attendue (% Change) : 5.4
Prix à la consommation attendu (% Change) : 6.2
Taux de Change : 47.53
Population : 2.169 million
Performance économique et perspectives

Après la période de transition politique de 2016, la croissance du PIB s’est accélérée, passant à 6,6 % en 2018, à la suite d’une reprise dans l’agriculture, le tourisme, la construction et le commerce. Elle est ensuite retombée à 5,4 % selon les estimations pour 2019, en raison d’une gestion fiscale faible et de retards dans les décaissements de l’aide budgétaire. L’inflation a diminué grâce à un taux de change stable, qui n’a baissé que de 3,2 % depuis septembre 2018, un approvisionnement alimentaire solide et une baisse des prix des matières premières. La dépendance de la Gambie envers les importations alimentaires et énergétiques a creusé le déficit de la balance courante de 2015 à 2018, mais l’amélioration de la balance des services et des capitaux privés, ainsi que les envois de fonds de la diaspora ont réduit le déficit en 2019. La consolidation fiscale a permis de ramener le déficit fiscal à 4,1 % du PIB en 2019 grâce à un financement par des prêts et des subventions d’aide budgétaire et des emprunts onéreux au plan national, avec un effet d’éviction sur l’investissement privé.

(Télécharger Analyse détaillée Source : Rapport Perspectives Economiques en Afrique 2020 ; AfDB)

Marchés financiers

A la fin de l’année 2019, le secteur bancaire de la Gambie représentait un total actif de 0.65 Md$. Les montants des crédits distribués aux entreprises représentaient 0.1 Md$, et plus largement les crédits au secteur privé 0.12 Md$.