Aller au contenu principal

Laboratoire de la finance africaine

Zimbabwe

Aperçu 2022
Taux de croissance du PIB en volume ( %) : 0.651
PIB (milliards USD) : 27.806
Population (milliers) : 15.817 
Sociétés Cotées à Zimbabwe Stock Exchange
Performance économique et perspectives

Avant la pandémie de COVID-19, l’économie du Zimbabwe connaissait déjà une période de récession, avec une contraction de 6,0 % en 2019. La chute de la production est attribuée à l’instabilité économique, à la suppression des subventions sur la farine de maïs, les combustibles et les prix de l’électricité, à la réduction des revenus en devises, et à la création monétaire excessive. L’apparition de la pandémie de COVID19 et une période de sécheresse prolongée ont entraîné une baisse de 10 % du PIB réel en 2020. L’inflation s’est envolée, avoisinant 622,8 % en 2020, contre 226,9 % en 2019. Des réformes des opérations de change ont été introduites en juin 2020, ce qui a freiné l’inflation qui sévissait à un taux annuel de 838 % en juillet. Le déficit budgétaire et de la balance courante se sont également redressés après le mois de juillet, mais se sont tous deux détériorés sur l’ensemble de l’année. Le déficit budgétaire est passé de 2,7 % en 2019 à 2,9 % en 2020, tandis que la balance courante est passée d’une situation excédentaire de 1,1 % du PIB en 2019 à un déficit de 1,9 % en 2020. Le cours du ZWL s’est déprécié de ZWL2,5/1USD en février 2019 avant de se stabiliser à ZWL82/1 USD en décembre 2020. Le taux de pauvreté était de 70,5 % en 2019, tandis que le taux de chômage restait élevé à plus de 21 %. Le système bancaire est stable. Les banques ont de la marge de manœuvre pour augmenter les crédits. Le ratio emprunts/ dépôts était de 38,8 % en 2020, contre une valeur de référence de 70 %. Les emprunts non performants sont à 3,23 %, bien en dessous de la valeur de référence de 5 %. Le taux d’adéquation des fonds propres est trois fois plus élevé que l’exigence réglementaire de 12 %. (Télécharger Analyse détaillée Source : Rapport Perspectives Economiques en Afrique 2021 ; AfDB)

Marchés financiers

En Juin 2017, le secteur bancaire zimbabwéen représentait un total actif de 9.7 Md$.

Les montants des crédits distribués aux entreprises représentaient 2.6 Md$, et plus largement les crédits au secteur privé 3.5 Md$.

La bourse du Zimbabwe compte 64 sociétés cotées, représentant, à la fin de l’année 2017, une capitalisation boursière de 13 Md$.