Aller au contenu principal

Laboratoire de la finance africaine

République centrafricaine (CEMAC)

Aperçu 2022
Taux de croissance du PIB en volume ( %) : 4.531
PIB (milliards USD) : 2.797
Population (milliers) : 5.017 
Performance économique et perspectives

En République centrafricaine, l’effet de la COVID-19 sur la santé a été limité mais les conséquences économiques de la pandémie ont été importantes —en raison de la faible demande mondiale de matières premières agricoles et de ressources minières et du ralentissement des activités économiques et de la demande des ménages résultant des mesures prises pour contenir la propagation de la maladie. En 2020, la croissance économique a diminué au taux de 0,4 %, contre 4,5 % en 2019. Les secteurs les plus touchés sont le commerce, l’hôtellerie, les mines et l’agriculture. L’inflation est passée de 3,5 % en 2019 à 2,9 % en 2020, reflétant l’effet combiné de l’amélioration de la sécurité sur le couloir allant du port de Douala à Bangui, la ville principale, et la baisse de la demande de denrées alimentaires à la suite des mesures de confinement. Le solde budgétaire est passé d’un excédent de 0,2 % du PIB en 2019 à un déficit de 2,2 % du PIB en 2020, en raison d’une baisse des recettes provenant des paiements, des droits d’accises et de la taxe sur la valeur ajoutée, due à des perturbations de la production et à la suspension de certaines activités économiques. Le pays a également connu une détérioration modérée de la balance du compte courant, de –5,0 % du PIB en 2019 à –5,7 % du PIB en 2020. Ce déclin reflète une baisse des exportations due à la déréglementation de la production et de la demande mondiale liée à la pandémie. (Télécharger Analyse détaillée Source : Rapport Perspectives Economiques en Afrique 2021 ; AfDB)

Marchés financiers

A la fin de l’année 2017, le secteur bancaire de la Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC) (Centrafrique membre de la CEMAC) représentait un total actif de 14 Md$.

Le montant des crédits distribués au secteur privé en 2017 est de 13.4 Md$.

Les montants investis par le private equity ont représenté 11 M$.