Aller au contenu principal

Laboratoire de la finance africaine

Comores

Aperçu 2022
Taux de croissance du PIB en volume ( %) : 2.157
PIB (milliards USD) : 1.363
Population (milliers) : 0.955 
Performance économique et perspectives

L’économie des Comores a été durement touchée par les effets néfastes de la COVID-19 en 2020 après avoir été durement touchée en 2019 par le cyclone Kenneth. Le pays a choisi une stratégie de non-confinement, mais a fermé ses frontières et instauré un couvre-feu. L’isolement économique de l’archipel a entraîné un déclin du PIB réel de 0,9 %, contre une croissance de 2 % en 2019, en raison d’une baisse des exportations de cultures de rente et du tourisme. Le secteur des services, qui représente plus de 50 % du PIB, a été fortement touché en raison des restrictions imposées aux voyages internationaux. Du côté de la demande, la croissance du taux d’investissement est tombée à 1,8 % en 2020, contre 10,5 % en 2019, alors que la consommation a généralement stagné. Les Comores ayant une forte propension à importer, l’ancrage du franc comorien à l’euro a permis de stabiliser l’inflation à 3,1 % en 2020 contre 3,7 % en 2019, malgré une augmentation de 1,4 % de la masse monétaire entre décembre 2019 et juin 2020. Les Comores ont réussi à maintenir un niveau élevé de réserves de change, suffisant pour couvrir 6,2 mois d’importations. Le déficit budgétaire s’élevait à 3,6 % du PIB en 2020 contre 2,1 % en 2019, en raison de la baisse des recettes fiscales et de l’augmentation des dépenses publiques liées à la crise de la COVID-19. Grâce aux envois de fonds, qui ont augmenté de 73,8 % entre le premier semestre 2019 et le premier semestre 2020, et au soutien des partenaires au développement, le déficit du compte courant ne devrait se creuser que légèrement et atteindre 4,3 % du PIB en 2020 contre 3,2 % en 2019. (Télécharger Analyse détaillée Source : Rapport Perspectives Economiques en Afrique 2021 ; AfDB)