Aller au contenu principal

Laboratoire de la finance africaine

Malawi

Aperçu 2022
Taux de croissance du PIB en volume ( %) : 2.27
PIB (milliards USD) : 12.008
Population (milliers) : 22.093 
Sociétés Cotées à Malawi Stock Exchange
Performance économique et perspectives

La croissance de l’économie du Malawi s’est ralentie en 2020, passant de 5,7 % en 2019 à 1,7 % en 2020. Le ralentissement de la croissance du PIB a été provoqué par l’épidémie de COVID-19, qui a entraîné un blocage partiel de l’économie, se traduisant par une baisse des activités économiques, principalement dans le secteur du tourisme, les sous-secteurs de l’hébergement et de la restauration, les transports et l’agriculture. Les autres secteurs touchés par les perturbations relatives à la pandémie de COVID-19 ont été l’industrie manufacturière et les industries minières et extractives. La faiblesse de la demande mondiale a nui aux exportations de tabac et d’autres produits agricoles du Malawi ainsi qu’aux flux d’investissements directs étrangers (IDE). Le déficit budgétaire était estimé à 7,7 % en 2020, une dégradation par rapport au déficit de 4,7 % de l’année précédente. Cette détérioration est due à des dépenses de 345 millions de dollars US pour faire face à la pandémie, au paiement d’intérêts s’élevant à 5,3 % du PIB et à la répétition de l’élection présidentielle de 2019. Le déficit budgétaire a fait passer le ratio de la dette au PIB de 62 % en 2019 à 65 % en juin 2020 et a été financé par des emprunts et un soutien budgétaire. La politique monétaire a été adaptée pour soutenir la reprise après la pandémie. Le taux directeur a été réduit à 12 % en novembre 2020, contre 16 % au début de l’année. Bien que le marché des changes ait subi certaines pressions causées par la COVID-19, l’inflation annuelle moyenne a diminué, passant de 9,4 % en 2019 à 8,8 % en 2020, principalement à la suite de la réduction des prix des carburants décidée dans le cadre des mesures de riposte à la COVID-19. Le déficit du compte courant s’est détérioré pour atteindre 13,3 % du PIB (1,64 milliard de dollars US) en raison d’une baisse des exportations, des recettes liées au tourisme ainsi que des investissements directs étrangers. Les réserves internationales correspondaient à 3,1 mois d’importations en 2020, financées principalement par les apports du soutien budgétaire. Le secteur financier est demeuré stable et capitalisé, le ratio des prêts non performants s’étant légèrement amélioré, passant de 5,6 % en décembre 2019 à 5,4 % en juin 2020. La croissance du crédit dans le secteur privé est tombée à environ 16,9 % en octobre 2020, contre 17,7 % l’année passée à la même époque. (Télécharger Analyse détaillée Source : Rapport Perspectives Economiques en Afrique 2021 ; AfDB)

Marchés financiers

A la fin de l’année 2016, le secteur bancaire représentait un total actif de 1.7 Md$.

Les montants des crédits distribués aux entreprises représentaient 0.53 Md$, et plus largement les crédits au secteur privé 0.59 Md$.

La bourse du Malawi compte 14 sociétés cotées, représentant, à la fin de l’année 2017, une capitalisation boursière de 1.37 Md$.

Pour aller plus loin