Aller au contenu principal

Laboratoire de la finance africaine

Sénégal (UEMOA)

Aperçu 2022
Taux de croissance du PIB en volume ( %) : 6.743
PIB (milliards USD) : 30.039
Population (milliers) : 17.676 
Sociétés Cotées à BRVM
Performance économique et perspectives

La pandémie de COVID-19 a durement frappé le Sénégal, plongeant une économie autrefois robuste dans la récession. Après une hausse de 6,7 % en 2018 et de 5,3 % en 2019, le PIB réel s’est contracté de 0,7 % en 2020, du fait des ralentissements dans le tourisme (–17,0 %), les transports (–8,8 %) et le commerce (–0,6 %) ainsi que d’une baisse des investissements et de la demande extérieure. L’inflation est passée de 0,9 % en 2019 à 1,9 % en 2020 en raison des mesures restrictives visant à contenir l’épidémie de COVID-19 et de l’assouplissement continu de la politique monétaire. La crise a affecté la situation budgétaire dans tous ses aspects. Les recettes fiscales ont diminué et les dépenses de santé ont augmenté, aggravant ainsi le déficit budgétaire, qui est passé de 3,7 % du PIB en moyenne en 2018 et 2019 à 6,0 % en 2020. La baisse de la demande extérieure a entraîné une détérioration du déficit de la balance des paiements courants, qui est passé de 7,9 % en 2019 à 10,3 % du PIB, financé par des donateurs en raison du faible niveau des investissements étrangers directs et de la diminution des envois de fonds. (Télécharger Analyse détaillée Source : Rapport Perspectives Economiques en Afrique 2021 ; AfDB)

Marchés financiers

En tant que membre de l’UEMOA, le Sénégal est membre de la Bourse Régional des Valeurs Mobilières (BRVM), qui compte 59 sociétés cotées, représentant, à la fin de l’année 2017, une capitalisation boursière de 16.3 Md$.

A la fin de l’année 2016, le secteur bancaire de l’UEMOA représentait un total actif de 36 Md$.

Le montant des crédits distribués au secteur privé en 2017 est de 30 Md$.

Les montants investis par le private equity ont représenté 103 m$.

Pour aller plus loin