Aller au contenu principal

Laboratoire de la finance africaine

Libye

Aperçu 2022
Taux de croissance du PIB en volume ( %) : -2.976
PIB (milliards USD) : 29.202
Population (milliers) : 6.777 
Performance économique et perspectives

Le PIB réel de la Libye devrait diminuer de 60,3 % en 2020 du fait des multiples chocs subis. Le pays a connu une intensification du conflit armé, notamment un blocus des principaux champs pétroliers de janvier à début octobre 2020, une baisse des prix du pétrole qui a réduit les revenus d’une production pétrolière déjà déprimée et la propagation rapide de la COVID-19, qui a exacerbé la fragilité de l’économie et du système de santé du pays. La fermeture des champs pétroliers a entraîné une forte baisse des exportations qui, associée aux prix bas du pétrole, s’est traduite par une perte de revenus estimée au moins à 10 milliards de dollars US. Le solde budgétaire et celui du compte courant de la Libye se sont considérablement détériorés en 2020, avec des déficits correspondant respectivement à 73,8 % du PIB et 59,8 % du PIB, effaçant les excédents enregistrés en 2019. Les réserves de change ont également diminué, passant de 77 milliards de dollars US à 63 milliards de dollars US en juin 2020, le niveau le plus bas enregistré depuis 2016 (équivalent à 58 mois d’importations). La Banque centrale de Libye a décidé d’approuver un nouveau taux de change à partir du 3 janvier 2021 afin d’harmoniser le taux de change bancaire et celui du marché parallèle. Cette mesure implique une forte dépréciation du dinar libyen (LYD) de 1,35 LYD à 4,48 LYD par dollar américain, ce qui devrait faire monter les prix. Le système bancaire, dominé par les banques publiques, a subi des crises de liquidité récurrentes depuis 2014 engendrées par la perte de confiance dans le système officiel. Les banques ne répondent pas aux besoins de financement du secteur privé qui s’appuie alors principalement sur le marché informel. Avec une population d’environ 6,8 millions d’habitants, dont 585 000 migrants et réfugiés et 400 000 personnes déplacées à l’intérieur du pays, ainsi qu’un conflit qui a divisé le pays entre l’Est et l’Ouest, il est de plus en plus difficile de maintenir une approche coordonnée et inclusive du développement. L’accès aux services de base est entravé par le manque permanent de carburant, les coupures d’électricité et d’eau et un système de santé déficient. (Télécharger Analyse détaillée Source : Rapport Perspectives Economiques en Afrique 2021; AfDB)

Marchés financiers

En juin 2017, le secteur bancaire libyen représentait un total actif de 4.1 Md$.

Le montant des crédits distribués au secteur privé à Juin 2017 est de 8.7 Md$.